Billet d'Humeur

La guerre des neurones

Les hommes et les femmes ne sont pas tous égaux devant la loi, c'est bien connu. Mais je trouve que c'est aussi d'application en ce qui concerne les neurones.

 

Bon, je dois l'avouer, mon collègue Marc m'a mise sur la piste de cette discussion... merci Marc:o))) Tu m'as ouvert les yeux !!!!

 

Pour ceux qui n'étaient pas présents lors de la discussion... je partage quelques faits.

 

Nous avons constaté que nous avions chacun une manière particulière de réagir aux événements et de réfléchir. Et nous avons donc imaginé le travail des neurones dans nos petites têtes. Pourquoi certaines personnes réfléchissent-elles différemment de nous, ou de manière incompréhensible... voire même quelquefois jamais...

 

Les exemples qui suivent sont bien sûr non-exhaustifs. Je serais même curieuse de connaître votre avis sur la question.

 

Nous avons tout d'abord les personnes qui n'ont qu'un seul neurone. Ce petit neurone court des kilomètres et des kilomètres de cerveau sans jamais trouver la moindre compagnie... et donc, la personne rumine et rumine seule dans son coin, court dans tous les sens... sans trop savoir pourquoi. J'espère que vous aurez la chance de lui parler lorsque le neurone tournera dans le bon sens.

 

Ensuite, nous avons les personnes qui ont 2 neurones qui courent chacun de leur côté et un jour... ils se rencontrent et se percutent... et là c'est la catastrophe nationale. La connexion n'est plus possible pendant un certain temps, et vous avez devant vous quelqu'un qui ne comprend plus rien à rien... vous non plus d'ailleurs.

 

Au contraire, vous avez aussi les personnes qui ont trop de neurones ... il n'y a donc pas assez de place pour les idées bouillonnantes et tout part dans tous les sens. Ce sont les personnes qui ont 1001 idées à la seconde mais qui n'arrivent pas à replacer tout dans l'ordre. Elles vous parlent de manière incohérente, vous essayez de comprendre le flot ininterrompu de leurs paroles diverses...bonne chance si vous arrivez à y comprendre quoi que ce soit !!!

 

Et puis, bouquet final, il y a quelques rares exceptions qui n'ont plus un seul neurone. Elles ont totalement grillé leur capital intelligence. Ils sont toujours d'accord avec vous mais ne savent pas expliquer pourquoi. Vous nagez à la surface de leur regard qui reflète rarement des vagues d'éveil...

 

Bon, il faut que je vous laisse... mon seul et unique neurone se fatigue... je n'arrive même plus à savoir pourquoi j'ai écrit cet article....

 



13/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres