Billet d'Humeur

Un rêve en couleurs

Cette nuit, j’ai fait un rêve étrange où les couleurs se bousculaient les unes aux autres…. Mais qu’est-ce que cela peut bien signifier ???

 

Je m’étais endormie du sommeil du juste après une journée bien remplie. Mon esprit était serein et je suis rapidement tombée entre les bras de Morphée. Je rêvais que je me promenais dans un parc public. Soudain, vint à ma rencontre une femme aux cheveux hirsutes, habillée telle une diseuse de bonne aventure.

 

Elle me prit par la main et me conduisit au bord d’une fontaine. De but en blanc, elle commença à me raconter l’histoire de sa vie. Je ne lui avais pourtant pas donné le feu vert, mais ma tête lui revenait sans doute plus qu’à quelqu’un d’autre. Elle se décrivit comme une femme un peu fleur bleue se faisant manipuler par son mari. La vie à ses côtés n’était apparemment pas du tout rose.

 

Son mari est issu d’une noble famille, il a le sang bleu comme on dit. Il est assez avaleur de pois gris mais elle me dit d’emblée que ce n’est pas son physique qui l’avait attirée en tout premier lieu. Elle est devenue bleue à la première seconde de son humour et de son sourire ravageur. Lui qui paraissait si blanc comme neige… mais les apparences sont quelquefois trompeuses. Et elle s’est rapidement rendue compte qu’elle était devenue sa bête noire.

 

Dès qu’il était chauffé à blanc, il se permettait de l’injurier et de tirer à boulets rouges que ce soit en public ou simplement entre eux. Elle a tenté vainement d’en parler à ses amies mais elles sont toutes subjuguées par son charisme naturel et n’y voient donc que du bleu.

 

Elle a déjà pensé plusieurs fois se mettre au vert afin de reprendre ses esprits et de réfléchir à un avenir qui lui convienne mieux mais à chaque fois, elle hisse le drapeau blanc et se dit que ça ira mieux demain. Mais le lendemain apporte son nouveau lot de vie grise, de rages vertes et d’humeurs noires.

 

C’est alors qu’elle me fixe dans le blanc des yeux et qu’elle me dit d’une voix blanche tout en riant jaune qu’elle va manger son pain blanc en premier et lui écrire noir sur blanc tout ce qu’elle ne peut plus endurer. Mais comme elle a encore le nombril vert, elle me demande si je connais quelque col blanc qui pourrait rédiger un conte bleu afin de la sortir au plus vite de cette vie mêlée de blanc et de noir.

 

Malheureusement, elle fait chou blanc avec moi car à part avoir la main verte et être un très bon cordon bleu, mon univers est assez limité. Elle repartit donc comme elle était venue, sans rien demander de plus. Je vis juste passer un éléphant rose et mon rêve prit aussitôt fin.

 

The End



17/01/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres